Lucile Bouvard


Bar à soupe ©Claire Soubrier Bar à soupe ©Claire Soubrier Bar à soupe ©Claire Soubrier Sleeping Room ©Claire Soubrier Sleeping Room ©Claire Soubrier Sleeping Room ©Claire Soubrier



Bar à soupe ©Claire Soubrier

retour/back  Version imprimable de cet article Imprimer / Print

Sleeping Room et Bar à Soupe
Petites utopies d’un temps
28.02.2008

fr/en


LE SLEEPING ROOM
projet réalisé du 12.02 au 15.02.2007
(Nantes)

Le Sleeping Room était une sorte de service public pour la sieste. Un lieu de repos, un temps d’arrêt ouvert sur la rue. Berceuses apaisantes, les pièces sonores de Cécile Leprado, Emmanuel Holterbach et Jérôme Joy accompagnaient les dormeurs vers le sommeil.

LE BAR À SOUPE
projet réalisé du 30.01 au 2.02.2007
(Nantes)

Le Bar à Soupe proposait un menu programmatif de soupes / poèmes.
Les spectateurs dégustateurs, installés face à un mur-menu, étaient invités à choisir le titre d’un poème. La programmation présentait les textes de poètes invités pour l’occasion. Menu : poèmes d’Ariane Dreyfs, Daniel Biga, Philippe Gicquel, Odile Caradec, Jacques Rebotier, Joel Vernet, Jean-Claude Martin et Marcel Migozzi.
Chacune des soupes servies comprenait a priori l’intégralité d’un poème recomposé à l’aide de « pâtes-alphabet ». Au moment de servir, le poème choisi était lu et détruit devant les yeux du spectateur, avant que son nom ne soit annulé du mur-menu : le contenu de cet échange singulier n’étant transmissible qu’une seule et unique fois. Le poème ingéré par le spectateur, la potion n’existait plus que dans les méandres de son corps et de manière fuyante dans sa mémoire.

LE SLEEPING ROOM
Project realized from 12.02 to 15.02.2007
(Nantes)

The Sleeping Room was a kind of public service for the siesta. A stopping time, a place for rest, opened to the street. Soothing lullabys, sound tracks by Cécile Leprado, Emmanuel Holterbach and Jérôme Joy accompanied the sleepers in their dreams.

LE BAR À SOUPE
Project realized from 30.01 to 2.02.2007
(Nantes)
The Bar à Soupe proposed a menu with soup / poems. Spectator-tasters, installed in front of the wall-menu, were invited to choice a poem’s title. The programmation presented texts of poets invited for the project. Menu : poems by Ariane Dreyfs, Daniel Biga, Philippe Gicquel, Odile Caradec, Jacques Rebotier, Joel Vernet, Jean-Claude Martin and Marcel Migozzi.
Every soup served comprised the totality of a poem re-composed with alphabet noddles. At the moment to serve, the poem was read and destroyed in front of the spectator’s eyes. Then the text’s name was erased of the wall-menu : the content of this exchange being transmissible only one time. After that, the poem was eaten by the spectator, the potion existed only in the meanderings of his body and in an evasive way in his memory.