Clic
Clic
Clic


    > Core •• Noyaux > Final Project > Réalisation du film
 
 





Everybody Wants to Rule the World
Réalisation du film

Vidéo - 90’ - couleur - 2007



Le film Everybody Wants to Rule the World est réalisé en écho à la publication de Harald Szeemann. Méthodologie individuelle, l’étude menée sur la pratique professionnelle du faiseur d’expositions suisse et des outils qu’il a développés pour exercer dans un rapport d’autonomie, aux institutions notamment. Soucieux de l’actualisation de notre recherche, nous avons proposé à des acteurs de l’art contemporain de parler de la spécificité de leur pratique.

Le contexte spécifique de l’édition de la Biennale de Lyon 2007 nous a offert l’occasion de mener notre projet comme une expérimentation : dix ans après celle de Harald Szeemann, seul pour identifier L’Autre (1997), Stéphanie Moisdon et Hans Ulrich Obrist projettent de circonscrire une décennie artistique à partir d’un jeu participatif qui inclut cinquante commissaires, les joueurs, qui choisissent chacun un artiste.

JPEG - 21.1 kb
JPEG - 12.7 kb
JPEG - 15.1 kb

La méthode et la forme ludique données à l’organisation de la Biennale nous ont suggéré de créer un jeu dans le jeu : pendant les deux jours de son ouverture professionnelle, nous avons invité les joueurs à décrire la spécificité de leur pratique (de commissaire ou d’artiste) devant une caméra. Les participants, volontaires, désireux de respecter les règles indiquées (les réponses ne devaient pas excéder 10 minutes, il n’y avait pas d’autre question, les jokers étaient autorisés), interprètent la question “Pouvez-vous nous parler des spécificités qui rendent votre pratique curatoriale unique ?” de façon personnelle, ne représentant qu’eux-mêmes, plus ou moins pris par le jeu. L’addition de ces réponses courtes constitue notre film. Il a valeur d’échantillonnage (inévitablement incomplet), un assemblage de pistes sans montage, ni sélection, un bruit de fond composé d’éléments personnalisés, de paroles vivantes qui n’ont pas vocation documentaire.

Nous avons élaboré ce projet collectivement, et en avons opéré directement toutes les phases. Arrivés au terme de notre année d’étude, nous allons diffuser le fruit de nos recherches et nos réalisations dans les différents contextes géographiques, linguistiques et professionnels, la diversité étant l’une des caractéristiques identitaires de la seizième session.

Vous pourrez suivre toutes les post-productions du projet Everybody Wants to Rule the World sur le site internet qui demeure notre espace de publication collectif, en dépit de notre séparation**.

Voir les règles du jeu (envoyées en août afin de proposer un jeu dans le jeux de la biennale)

Voir la liste des curateurs et artistes présents dans le film


Octobre 2007


 

>> Related Articles >> Articles liés